Lectures·Littérature contemporaine·Uncategorized

[Critique] Happy Marriage, Maki Enjoji

Happy Marriage, Tome 1, Maki Enjoji, KAZE Shojo

            Aujourd’hui, ce sera un autre genre qui je vous présente : le manga. Très peu considéré, le manga est un genre qui fait fuir et est victime d’une mauvaise image. Aujourd’hui, ce sera la présentation d’un shojo, genre que j’apprécie très particulièrement. J’ai décidé de parler de Happy Marriage de Maki Enjoji.

Résumé tome 1 :

Chiwa Takanashi, 22 ans, aucun petit ami connu, est une employée de bureau presque banale… Mais pour rembourser les dettes de son père, elle mène une double vie, travaillant le soir dans un bar à hôtesses. Un jour, son secret est dévoilé, et soudain… la voilà mariée ! Entre mariage de raison et sentiments contradictoires, Chiwa va découvrir du jour au lendemain les joies et les galères de la vie de couple.

Happy Marriage n’est pas la première œuvre de Maki Enjoji, on ne peut pas dire qu’elle soit novice dans ce domaine ! C’est un shojo plein d’humour, de sensualité et de bonne humeur. Une jeune héroïne qui ne manque pas de piquant, un mari typique du personnage de shojo mais séducteur, une intrigue amoureuse qui avance pas à pas et qui donne envie de suivre, une relation tout en douceur (ah bon ?), voilà les arguments que je donnerai pour lire cette série.

Bien sûr, on pourrait dire que l’histoire est gnangnan et que seules les filles au cœur tendre peuvent le lire, mais non, ce soupçon de réalité autant dans les dessins que dans les étapes par lesquelles passe le couple peut conquérir plus de lecteurs. De plus, c’est une série en dix tomes, courte donc, mais qui laisse tout de même le temps à la mangaka de développer une intrigue assez bien ficelée. Et si il se cachait autre chose derrière la nouvelle vie de couple de Hokuto et Chiwa ?

Le monde de l’entreprise est également bien représenté, et ce, dans un cadre précis. Mais je n’en dirai pas plus de peur de faire effondrer plus que d’attiser la curiosité des lecteurs potentiels !

Vous voulez en savoir plus, alors laissez-vous tenter vous ne le regretterez pas ! Derrière cette classification se cache une œuvre amusante, belle et émouvante.

Citation :

« Je m’appelle Chiwa Takanashi. J’étais une employée de bureau, tout ce qu’il y a de plus ordinaire mis à part sur un point… »

happy-marriage---,-tome-1-2312242

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s