Chroniques

{Chronique} Notre-Dame des Loups, Adrien Tomas

 

notre-dame

Titre : Notre-Dame des Loups

Auteur : Adrien Tomas

Editeur : Mnémos

 

Résumé

     1868, aux confins de l’Amérique, les Veneurs, une petite troupe d’hommes et de femmes sans foi ni loi, aux munitions forgées d’argent, l’âme froide comme l’acier, parcourent les immensités de l’Ouest sauvage.

Ils s’enfoncent, la peur au ventre mais déterminés, dans les gigantesques forêts que seuls les Indiens et les pionniers arpentent. Ils connaissent leur mission : elle pue le sang et la mort. Elle a le son des chairs qui se déchirent et des os qui rompent, des incantations vaudou, des balles qui sifflent et des molosses qui aboient. Au loin, les premiers hurlements se font entendre. La chasse commence… Une chasse qui doit réussir quel qu’en soit le prix. Une chasse pour abattre leur plus terrible ennemie : Notre-Dame des Loups…

Mon avis

     On entre directement dans le vif du sujet, on fait tout de suite connaissance avec les personnages. L’immersion est radicale et efficace par l’utilisation de la première personne. Une première personne qui change à chaque chapitre. Les points de vue diffèrent, chaque personnage donne sa vision de l’histoire. Mais on se rend vite compte que si un personnage parle durant ce chapitre, c’est sûrement qu’il n’y survivra pas. Une question de vie ou de mort tout le temps présente et une tension palpable. Justement, cette façon de présenter le récit permet un dynamisme qu’on n’aurait pas eu avec un point de vue externe. On est tenue en haleine tout le long de l’œuvre et on ne s’ennuie aucunement tellement les mots s’adaptent aux personnages qu’ils représentent. Cela nous permet également de mieux connaître le personnage et pourquoi pas, s’y attacher ?

     Personnellement, le personnage qui m’a le plus touché est celui d’Angéline, un personnage transparent, presque inutile aux premiers abords. Un meneur de chasse totalement dingue, un conseiller et trésorier posé et intelligent, une indienne à fort caractère, un Don Juan possédant un grand cœur, des caractères tout aussi attachants qu’uniques. Aucun ne se ressemble, personne n’est inutile. Chacun a son rôle à jouer dans le groupe, mais on le saurait plus tard, a son rôle à jouer pour l’intrigue également. Rien n’est laissé au hasard. Tout est coordonné. L’auteur nous mène là où il le veut et on ne s’en rend même pas compte.

     Mais ce qui contribue au charme de la lecture est bien sûr le côté fantastique décrit par Adrien Thomas. On sait que l’on peut se transformer en loup-garous par blessure ou contamination (par le sang etc.), que ces loups redeviennent humains et vulnérables le jour alors qu’ils se transforment en de dangereux prédateurs la nuit. Le tout dans un décor hivernal et solitaire. A part les Veneurs et les Wendigos, personne n’est présent. Une aventure hors des sentiers battus dont la population n’a même pas conscience. On lit l’histoire d’un groupe de sauveurs de l’ombre.

     Ce que j’ai également apprécié a été le temps accordé aux personnages. Ce ne sont pas de simples pantins qui tuent, mais bien des humains avec leur émotions et leur passé. Au fur et à mesure de la lecture on en apprend plus sur eux, on apprend des vérités dont on ne se souciait pas avant, bref, un univers complet et bien construit. Je vous garantis que je n’ai pas vu venir la fin.

     Finalement, c’est bien le premier western que je lis et j’en suis charmée ! Notre Dame des loups ; un personnage mystérieux, présent tout au long de l’œuvre mais qu’on ne rencontre qu’à la fin, un groupe où chaque membre est unique ; une atmosphère tendue et surtout, une histoire bien menée.

Auriez vous d’autres oeuvres de ce genre à me conseiller ? Je serai ravie de les découvrir en commentaires 🙂 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « {Chronique} Notre-Dame des Loups, Adrien Tomas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s