Chroniques

{Chronique} Barbe Bleue, Amélie Nothomb

barbe

Titre : Barbe Bleue

Auteur : Amélie Nothomb

Editeur : Albin Michel

On revient aujourd’hui pour parler d’un autre roman d’Amélie Nothomb. Charmée par sa revisite de Riquet à la houppe, j’ai souhaité me faire une idée sur Barbe bleue.

Saturnine se présente à une sorte d’entretien pour devenir colocataire d’un certain Don Elemirio, un fier espagnol. Acceptée, elle découvre la demeure mais la demande formelle de ne pas rentrer dans une certaine pièce sème le doute dans son esprit. Elle se demande où sont passées les autres femmes qu’il avait eu avant. Elle est persuadée qu’elles sont mortes et gisent à présent dans cette pièce. Chaque soir c’est la même chose : repas exquis et joutes verbales. Elle est sarcastique, froide et pleine de préjugés. Lui ne s’en offusque nullement et tombe même amoureux. Elle découvrira finalement ce qui se passe dans la pièce. Mais avant cela on passe par beaucoup de choses, notamment l’évolution de ses sentiments à elle qui se profilent tout au long de la lecture.

Le conte est respecté dans sa ligne directrice. Le titre de Don Elmirio, la pièce interdite, les autres femmes disparues et la fin. Le récit est essentiellement constitué de dialogues, ce qui rend l’écriture moins superflue et plus profonde. On ne choisit que l’efficace. Chaque parole est utile, chacune introduit une idée, une théorie ou une information sur le personnage. On découvre le personnage à travers les dialogues, comme une pièce de théâtre. Le conte est rejoué à l’époque moderne, tout simplement.

Par ailleurs, on retrouve également la plume de l’auteure par les réflexions sur les couleurs, l’art et la beauté. La beauté ici est liée aux couleurs, tout est lien avec le panel de pigmentations telles que la nourriture. Chaque repas est l’occasion de créer une réflexion sur le monde et ce qui nous entoure. Plus souvent revient la question de la foi et de l’amour, thème très abordé ici, l’amour de Dieu, l’amour des femmes et les sentiments naissants et leur évolution.

En somme, une revisite du conte encore menée avec brio. Amélie Nothomb a permis d’actualiser un texte ancien sur des sujets qu’elle traite assez souvent. Je le conseille. 🙂

Publicités

2 réflexions au sujet de « {Chronique} Barbe Bleue, Amélie Nothomb »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s